Les 120 meilleures citations sur le jeu d’échecs

Note des lecteurs :

0,0
0,0 étoiles sur 5 (selon 0 avis)

Les échecs, souvent considérés comme un art, une science et un sport, ont inspiré de nombreuses citations mémorables. Voici une collection de 120 des meilleures citations sur le jeu d’échecs :

citations sur le jeu d'échecs
  1. « La menace vaut mieux que l’exécution. » – Aaron Nimzowitsch
  2. « On peut en tirer plus d’utilité d’une partie perdue que de cent parties gagnées. » – Jose Raul Capablanca
  3. « Vous n’êtes pas toujours obligé de jouer le meilleur coup. Un coup doit être actif, entreprenant, correct et beau. » – David Bronstein
  4. « Les ouvertures vous apprennent les ouvertures, les finales vous apprennent les échecs. » – Anonyme
  5. « Cavalier au bord, cavalier mort » – Anonyme
  6. « Pour me battre, il faut me battre trois fois : une fois dans l’ouverture, une fois dans le milieu de jeu, et une fois en finale. » – Alexandre Alekhine
  7. « Les échecs, c’est la vie. La vie, c’est une partie d’échecs. » – Garry Kasparov
  8. « Le jeu d’échecs est la gymnastique de l’esprit » – Blaise Pascal
  9. « Pour moi, les échecs ne sont pas un jeu, mais un art. » – Alexandre Alekhine
  10. « Tout change constamment, y compris dans le monde des échecs. » – Mikhaïl Botvinnik
  11. « Les échecs, c’est l’art d’analyser. » – Mikhaïl Botvinnik
  12. « Vous n’êtes pas toujours obligé de jouer le meilleur coup. Un coup doit être actif, entreprenant, correct et beau. » – David Bronstein
  13. « Les échecs, c’est l’imagination. » – David Bronstein
  14. « Un bon joueur a toujours de la chance. » – Jose Raul Capablanca
  15. « Plus un joueur est faible et plus le Cavalier lui paraît effroyable. Un joueur plus fort, au contraire, estimera davantage le Fou dont la valeur lui semblera plus évidente et ce au détriment du Cavalier. » – Jose Raul Capablanca
  16. « Bien qu’il soit convenu que la valeur d’un Cavalier égale celle du Fou, cette dernière s’impose comme étant bien souvent plus puissante. » – Jose Raul Capablanca
  17. « On n’a jamais que l’âge auquel on a commencé à jouer aux échecs, car après on cesse de vieillir. » – Jose Raul Capablanca
  18. « La victoire est brillante, mais l’échec est mat. » – Coluche
  19. « Lorsque vous avez trouvé un bon coup, cherchez-en un meilleur. » – Pedro Damiano
  20. « Même si vous avez un bon coup à faire, regardez toujours s’il n’y en a pas un qui lui soit préférable. » – Pedro Damiano
  21. « Aucun coup ne doit être joué sans but. » – Pedro Damiano
  22. « On peut être homme d’esprit et grand joueur d’échecs… on peut être aussi un grand joueur d’échecs et un sot. » – Diderot
  23. « La stratégie requiert de la réflexion, la tactique requiert de l’observation. » – Max Euwe
  24. « Nous devons nous assurer que les échecs ne deviennent pas comme une langue morte, très intéressante, mais pour un groupe très restreint. » – Sytze Faner
  25. « Ne pas gagner n’est pas une tragédie, le pire qui puisse vous arriver est de perdre la partie. » – Robert Fischer
  26. « Toutes choses étant égales, c’est la conviction qui gagne. Alliée à une volonté de vaincre, elle sert de détonateur, suscite des idées, disperse les doutes, et aide à penser clairement. » – Robert Fischer
  27. « Quand j’arrive, je lui dis bonjour ; quand je pars, je lui dis échec et mat. » – Robert Fisher
  28. « Les échecs sont affaire de jugement sensible. Savoir quand frapper et quand esquiver. » – Robert Fischer
  29. « Le moment que je préfère le plus dans une rencontre, c’est celui où je sens que la personnalité de l’adversaire se brise. » – Robert Fischer
  30. « Psychologiquement, tu dois avoir confiance en toi même, mais cette confiance doit être basée sur des faits. » – Robert Fischer
  31. « Je ne crois pas en la psychologie, je crois aux bons coups. » – Robert Fischer
  32. « Il n’y a pas de défaite, soit vous gagnez, soit vous apprenez. » – Jérôme Forest
  33. « Le jeu d’échecs fait naître et fortifie en nous plusieurs qualités précieuses dans le cours de l’existence, telles que la prévoyance, la circonspection, la prudence, et la persévérance. » – Benjamin Franklin
  34. « Aux échecs, l’amour-propre est satisfait quand on remporte la victoire, mais il n’y a pas de honte à être battu. » – Benjamin Franklin
  35. « N’ayez pas peur de perdre, craignez plutôt de jouer une partie sans en apprendre quoi que ce soit. » – Dan Heisman
  36. « Si je n’étais pas joueur d’échecs, je serais le meilleur dans quelque chose d’autre. » – Anatoly Karpov
  37. « Les échecs, c’est ma vie, mais ma vie ce n’est pas seulement les échecs. » – Anatoly Karpov
  38. « Ce ne sont pas tant les règles que leurs exceptions qui sont importantes. » – Garry Kasparov
  39. « J’aime trop la vie et je suis trop intelligent pour me laisser enfermer dans le jeu d’échecs. » – Garry Kasparov
  40. « Le plus grand jeu de l’esprit jamais inventé, plus vous l’apprenez, plus vous y prenez du plaisir. » – Garry Kasparov
  41. « Les échecs sont une épreuve de volonté. » – Paul Kérès
  42. « Il vaut toujours mieux jouer un plan faux de façon logique que de n’avoir pas de plan du tout. » – Viktor Kortchnoï
  43. « Un plan correct fait de nous des héros ; l’absence de plan fait de nous des zéros. » – Alexander Kotov
  44. « Le manque de patience est sans aucun doute la principale raison de défaites, ou de parties nulles dont les positions étaient gagnantes. » – Bent Larsen
  45. « Le jeu d’échecs est un jeu dans son essence, un art dans sa forme, une science dans son exécution. » – Von der Lasa
  46. « Les échecs… une merveilleuse maîtresse. » – Bent Larsen
  47. « Les échecs sont un langage international. » – Edward Lasker
  48. « Les échecs mettent en conflit, non pas deux intelligences, mais deux volontés. » – Emmanuel Lasker
  49. « La victoire dans une partie d’échecs appartient la plupart du temps à celui qui voit un peu plus loin que l’adversaire. » – Emmanuel Lasker
  50. « A chaque perte on perd un peu de soi. » – Joël Lautier
  51. « Il y a plus d’aventures sur un échiquier que sur toutes les mers du monde. » – Mac Mahon
  52. « Le gambit est aux Echecs ce que le bluff est au Poker. » – Reese Marten
  53. « Les échecs, c’est du catch pour intellos. » – Meleac
  54. « Aidez vos pièces, elles vous aideront. » – Paul Morphy
  55. « La menace vaut mieux que l’exécution. » – Aaron Nimzowitsch
  56. « Ne tendez aucun piège pour le plaisir ! Ne jouez rien dans l’espoir que l’adversaire réagisse de façon stupide ! Prenez toujours pour acquis que l’adversaire va trouver le meilleur coup ! Ne jouez jamais de coup dans l’espoir que l’adversaire ne voie pas la menace ! Chacun de vos coups doit améliorer la position d’une façon ou d’une autre. » – Aaron Nimzowitsch
  57. « Les cavaliers se révèlent fort utiles dans les positions fermées. D’habitude, les fous sont un peu plus forts que les cavaliers dans les positions ouvertes. Qu’on le veuille ou non, il restera toujours des exceptions ! » – Aaron Nimzowitsch
  58. « Pour se monter efficace, un cavalier a besoin d’avant-postes ! Les cavaliers font les meilleurs « bloqueurs » de pions passés. » – Aaron Nimzowitsch
  59. « Même si gagner du matériel vous excite, n’acceptez aucun sacrifice qui fasse cadeau de votre initiative à l’ennemi. » – Aaron Nimzowitsch
  60. « Après avoir gagné du matériel, modérez vos ardeurs. Pensez plutôt à tout protéger, à renforcer vos points faibles, à coordonner à nouveau vos pièces. Ensuite seulement, vous déclencherez l’assaut final. » – Aaron Nimzowitsch
  61. « Toutes les manœuvres exécutées sur une colonne ouverte ont pour but ultime l’intrusion définitive sur la septième ou la huitième rangée, en plein cœur de la position ennemie. » – Aaron Nimzowitsch
  62. « Les échecs sont un jeu par leur forme, un art par leur essence et une science par sa difficulté d’acquisition. Ils peuvent vous procurer autant de plaisir qu’un bon livre ou une belle musique, mais vous n’aurez une réelle joie que si vous arrivez à bien jouer. » – Tigran Petrossian
  63. « Le pion est l’âme des échecs. » – François-André Danican Philidor
  64. « Quand les hommes perdent contre moi, ils ont toujours un mal de tête… ou quelque chose comme ça. Je n’ai jamais battu un homme en pleine santé ! » – Susan Polgar
  65. « Gagnez avec grâce, perdez avec dignité. » – Susan Polgar
  66. « Votre seul travail dans les ouvertures, c’est d’obtenir un milieu de partie jouable. » – Lajos Portish
  67. « La partie est beaucoup plus importante que le résultat final. » – Alexéi Shirov
  68. « Les échecs représentent une sphère d’idées créatrices basée sur la volonté des deux protagonistes. » – Vassily Smyslov
  69. « Préférez-vous une dame de plus aux échecs ou dans la vie ? … Ça dépend de la position. » – Boris Spassky
  70. « Même un GMI sait rarement calculer sur plus de cinq coups une attaque à sacrifice. » – Rudolf Spielmann
  71. « Le vrai joueur sait anticiper sa fin et se rendre, même s’il peut encore fuir quelques instants. » – Francis Spiner
  72. « Donnez-moi un cavalier en 6e et je gagnerai toutes mes parties. » – Wilhelm Steinitz
  73. « Il y a deux types de sacrifice : ceux qui sont corrects et les miens. » – Mikhaïl Tal
  74. « Les échecs ont trois composantes : le temps, l’espace et le matériel en dernier. » – Mikhaïl Tal
  75. « La tactique est l’élément le plus important du milieu de jeu. » – Siegbert Tarrasch
  76. « Ne bougez aucun de vos pions et vous ne perdrez jamais la moindre partie. » – Siegbert Tarrasch
  77. « Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n’en prend pas perd toujours. » – Xavier Tartacover.
  78. « La tactique, c’est ce que vous faites quand il y a quelque chose à faire ; la stratégie, c’est ce que vous faites quand il n’y a rien à faire. » – Xavier Tartacover
  79. « Les échecs, c’est 99 % de tactique. » – Richard Teichmann
  80. « Le génie consiste à savoir transgresser les règles au moment opportun. » – Richard Teichmann
  81. « De nos jours, si vous n’êtes pas un grand maître à 14 ans, vous ne le serez jamais. » – Anand Vishwanathan
  82. « Si vous voulez détruire un homme, apprenez-lui à jouer aux échecs. » – Oscar Wilde
  83. « Les échecs, c’est la lutte contre l’erreur. » – Johannes Zukertort
  84. « Les échecs. Le seul d’entre tous les jeux qui échappe à la tyrannie du hasard. » – Stefan Zweig
  85. « Vouloir jouer aux échecs contre soi-même est aussi paradoxal que vouloir marcher sur son ombre. » – Stefan Zweig
  86. « La pensée critique est le facteur le plus important avec les échecs. Comme c’est le cas dans la vie, vous devez réfléchir avant de prendre des décisions. » – Hikaru Nakamura
  87. « Les échecs ne sont pas pour les âmes timides. » – Wilhelm Steinitz
  88. « Les échecs, comme l’amour, comme la musique, ont le pouvoir de rendre les hommes heureux. » – Tarrasch
  89. « C’est ce qu’est l’échecs. Un jour, vous donnez une leçon à votre adversaire, le lendemain, il vous en donne une. » – Bobby Fischer
  90. « Aux échecs, vous essayez de faire de votre mieux, mais il y a des cas où vous faites des erreurs ou vous essayez de prendre des risques que vous ne devriez pas. Et je pense que perdre des jeux est une bonne chose parce que vous apprenez plus quand vous perdez que lorsque vous gagnez. » – Hikaru Nakamura
  91. « Les échecs sont une guerre sur le plateau. Le but est d’écraser l’esprit de l’adversaire. » – Bobby Fischer
  92. « Je suis convaincu que la façon dont on joue aux échecs reflète toujours la personnalité du joueur. Si quelque chose définit son personnage, alors il définira également sa façon de jouer. » – Vladimir Kramnik
  93. « Je passe des heures à jouer aux échecs parce que je trouve ça tellement amusant. Le jour où ça cesse d’être amusant, c’est le jour où j’abandonne. » – Magnus Carlsen
  94. « Vous ne pouvez être bon aux échecs que si vous aimez le jeu. » – Bobby Fischer
  95. « Les échecs sont l’art qui exprime la science de la logique. » – Mikhail Botvinnik
  96. « Lorsque le jeu d’échecs est terminé, le pion et le roi retournent à la même boîte. » – Dicton irlandais
  97. « Aux échecs, on ne peut pas tout contrôler. Parfois, un jeu prend une tournure inattendue, dans laquelle la beauté commence à émerger. Les deux joueurs jouent toujours un rôle déterminant dans ce domaine. » – Vladimir Kramnik
  98. « C’est un monde entier de seulement 64 carrés. Je me sens en sécurité dedans. Je peux le contrôler ; je peux le dominer. Et c’est prévisible. Donc, si je me blesse, je n’ai que moi-même à blâmer. » – Walter Tevis
  99. « Si votre adversaire vous offre un match nul, essayez de comprendre pourquoi il pense qu’il est pire. » – Nigel Short
  100. « Bien sûr, les erreurs ne sont pas bonnes pour un jeu d’échecs, mais les erreurs sont inévitables et en tout cas, un jeu sans erreurs, ou comme on dit, un « jeu sans échec » est incolore. » – Mikhail Tal
  101. « Il n’y a pas de sport plus violent que les échecs. » – Gary Kasparov
  102. « Les attaquants peuvent parfois regretter de mauvais coups, mais il est bien pire de regretter pour toujours une occasion que vous avez laissé passer. – Gary Kasparov
  103. « Souvent, l’un des meilleurs indicateurs qu’une partie d’échecs est intéressante, c’est quand les amateurs pensent que ce n’est pas le cas ! » – Gary Kasparov
  104. « Le travail acharné n’est jamais gaspillé, même si vous n’atteignez pas vos objectifs immédiats. Souvent, les effets secondaires du travail ont des bénéfices encore plus grands. » – Gary Kasparov
  105. « Les Echecs sont affaire de jugement sensible. Savoir quand frapper et quand esquiver. » – Bobby Fischer
  106. « Je donne 98% de mon énergie mentale aux échecs. Les autres n’en donnent que 2% » – Bobby Fischer
  107. « On peut tirer plus d’utilité d’une partie perdue que de 100 parties gagnées. » – José Raúl Capablanca
  108. « Un pion passé accroît sa force au fur et à mesure que le nombre de pièces diminue sur l’échiquier. » – José Raúl Capablanca
  109. « Après une défaite, ce n’est pas à l’adversaire qu’il faut en vouloir, mais à soi-même. » – José Raúl Capablanca
  110. « Le temps que met votre adversaire à réfléchir est un hommage qu’il vous rend. » – François-André Danican Philidor
  111. « Je n’exagère pas quand je prétends que, correctement enseigné, un élève peut en apprendre plus en quelques heures qu’il ne le découvrirait en dix ans d’essais et d’erreurs non guidés. » – Emanuel Lasker
  112. « Gaspiller son temps de réflexion est une erreur aussi grave que de laisser une pièce en prise. » – Alexandre Alekhine
  113. « La connaissance de la nature humaine et de la psychologie de son adversaire est indispensable. Auparavant, on se battait contre des pièces. Maintenant, c’est contre l’adversaire, sa personnalité, sa vanité. » – Alexandre Alekhine
  114. « J’ai forgé mon caractère à l’aide des échecs. Ce jeu nous apprend avant tout à être objectifs. On ne peut devenir un grand-maître que si l’on est pleinement conscient de ses défauts et de ses insuffisances ; n’est-ce pas exactement ainsi dans la vie ? » – Alexandre Alekhine
  115. « A ce moment-là, je menaçais de comprendre la position ! » – Clément l’Heureux
  116. « Toute estimation doit être constamment réévaluée. » – Jacob Estrin
  117. « Il vaut mieux sacrifier les pièces de l’adversaire. » – Xavier Tartacover
  118. « Le système Elo représente seulement une moyenne. Il est simplement un indicateur de votre stabilité. » – Anatoli Karpov
  119. « D’abord les bases : Jouez et étudiez, puis étudiez et jouez, ensuite jouez et étudiez, puis étudiez et jouez. Deuxièmement : Donnez toujours le meilleur de vous-même ! » Ken Smith
  120. « Le vainqueur de la partie est le joueur qui a fait l’avant-dernière erreur. » – Xavier Tartakower
Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  Norway Chess 2024 Ronde 5 - Défaite du champion du monde

Quelles sont vos citations sur le jeu d’échecs préférées ? Partagez vos pensées dans les commentaires ci-dessous !

Participez à notre aventure !

Quand vous partagez et que vous mettez une note à l'une de nos publications, vous participez à notre mission qui est de rendre les échecs accessibles au plus grand nombre. Merci pour votre altruisme et votre générosité !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Articles Récents

>